Revendications - Communiqués de presse

Demandeurs d'asile : Des propriétaires de logements accompagnés de professionnels pour la location d'un logement 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) s'implique afin d'aider les migrants - le Projet Harmonie fondé par l'APQ et le ROMEL, Regroupement des Organismes du Montréal Ethnique pour le Logement, pourrait aider des centaines de demandeurs d'asile.

"Plusieurs conversations avec des propriétaires d'immeubles m'ont permis de constater que les propriétaires ont des craintes à louer des logements aux nouveaux demandeurs d'asile." d'expliquer Martin Messier, Président de l'APQ.

En s'associant avec le ROMEL, les demandeurs d'asile sont guidés, des formations leur sont offertes, on leur explique les règles de location, les droits et les obligations des locataires au Québec.

... Lire plus
 
11 août 2017

Locataires : Bail signé = Durée du bail à respecter! 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) rappelle aux locataires qu'un bail signé est un contrat, le locataire ne peut pas décider d'aller vivre ailleurs et de ne pas respecter ses engagements!

"Dans la frénésie de la recherche d'un appartement, certains locataires appliquent sur plusieurs appartements. Mais lorsque le bail est signé, le locataire doit honorer son engagement, c'est à dire emménager et respecter toutes les conditions du bail." selon l'APQ.

Le propriétaire prévoit l'emménagement de ses futurs locataires, reprend contact avec eux et à sa grande surprise les locataires lui disent qu'il ne sont pas ses locataires!
Chaque année, nos membres nous appellent car le locataire a décidé de ne plus emménager. Il a visité plusieurs logements, il a signé un bail mais en a signé un autre plus tard et n'entend plus respecter le 1er bail signé.

... Lire plus
 
29 juin 2017

Les animaux dans les logements : Une proportion qui pourrait être plus grand avec un dépôt 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) rappelle aux propriétaires d'animaux que des lois strictes s'appliquent pour les droits et les obligations reliés aux animaux dans les logements.

Le propriétaires a le droit de refuser des animaux dans son logement. Il transcrit cette interdiction dans le bail et le locataire doit la respecter.
"Le formulaire obligatoire du bail est un contrat qui donne des droits et des obligations que chaque partie doit respecter. Le locataire ne peut pas décider 6 mois plus tard de se procurer un animal." selon Martin Messier, président de l'APQ.

L'APQ tient à rappeler que si peu de propriétaires de logements interdisent les animaux, c'est en partie par le manque de recours en cas de dommages : des planchers griffés, des fils grignotés, les tapis qui servent de litière,...

"Certains propriétaires seraient plus enclins à accepter les animaux s'ils n'avaient pas peur des plaintes de bruit et de la dégradation du logement à la fin du bail." d'ajouter Martin Messier, Président de l'APQ.

... Lire plus
 
28 juin 2017

Punaises de lit : Avant d'accuser les propriétaires, posons nous la question : Qui les amènent? 

Le phénomène des punaises de lit a pris d'énormes proportions : Certaines municipalités ont créé des sites web pour les dénoncer, certains exterminateurs ne font plus que des traitements de punaises, des HLM se dotent de frigos géants pour les exterminer avant l'emménagement...

Et la période des déménagements va aggraver le problème : Les locataires abandonnent des matelas, des fauteuils infestés de punaises et d'autres locataires les récupèrent pour leur salon. Et voilà un autre immeuble à décontaminer!

"La présence de punaises est la conséquence des comportements des locataires et de leurs agissements. Mais lorsqu'un logement est infesté c'est au propriétaire que revient la responsabilité de décontaminer le logement et les autres autour, quand ce n'est pas l'immeuble au complet!" selon Martin Messier, Président de l'APQ.

Mais il est d'une importance prédominante que, dans la situation envenimée des punaises, les propriétaires et les locataires essaient de pallier cette situation, surtout que la sensibilisation des locataires peut demeurer laborieuse.

... Lire plus
 
27 juin 2017

Logements saccagés : Propriétaires, la Régie du logement vous entendra dans 2 ans! 

Devant le nombre de déménagements qui ont déjà débuté et les saletés déjà recensées avant le grand blitz des déménagements, l'Association des Propriétaires du Québec (APQ) fait le point sur le chemin de croix que les propriétaires devront suivre pour être dédommagés.

"Il est malheureux de voir qu'en 2017, des locataires saccageurs ne subissent aucune conséquence de leurs mauvais actes et que des propriétaires soucieux de leur immeuble et de leurs locataires assument des pertes financières chaque année. De plus, un logement laissé sale ou saccagé a des impacts aussi sur les nouveaux locataires du logement" selon Martin Messier, Président de l'APQ.

L'APQ estime que la moitié des logements sont laissés sales et que 30% sont dans un état lamentable:
- des fenêtres noires de saletés
- des meubles de cuisine et salle de bain où personne ne déposerait ses affaires
- des électroménagers qui nécessiteront plus qu'un nettoyage avec un produit dégraissant
- des meubles abandonnés...

... Lire plus
 
26 juin 2017

Locataires : Apportez vos pizzas, votre bière mais pas de Marijuana! 

L'Association des Propriétaires du Québec rappelle aux locataires que la Marijuana est toujours illégale et ce jusqu'à l'entrée en vigueur de la loi autorisant la possession, la consommation et la production de cannabis.

L'APQ réitère aussi que l'adoption d'un telle loi constitue un danger pour le parc locatif et la vie en logement!
« De plus en plus, les locataires cherchent des milieux sans fumée : les effluves de marijuana constituent une nuisance encore bien plus grande qui est à l'origine de nombreuses plaintes, alors que le propriétaire a l'obligation de procurer la jouissance paisible des lieux à tous ses locataires! » explique Martin Messier, Président de l’APQ.

... Lire plus
 
19 juin 2017

Propriétaires de logements : Ne laissez pas la gestion des déménagements aux locataires 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) recommande aux propriétaires de logements locatifs de prendre en charge la gestion de déménagements si ce n'est pas déjà fait.

"Notre système téléphonique déborde d'appels de propriétaires aux prises avec des locataires qui attendent devant la porte de leur logement car l'ancien n'est pas parti. Afin de minimiser ces situations plus que désagréables, autant pour le nouveau locataire que le propriétaire, l'APQ encourage les propriétaires à contacter dès maintenant leurs locataires." selon Martin Messier, Président de l'APQ.

On voit régulièrement des locataires qui semblent organisés, qui disent que tout est réglé, pas besoin pour le propriétaire de s'occuper du va-et-vient avec le nouveau locataire.
Mais ne vous fiez pas aux paroles du locataires, posez des questions.

... Lire plus
 
15 juin 2017

Avis aux locataires: Grève ou non, vous devez quitter votre logement à la fin du bail! 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) tient à aviser les locataires qui ont donné leur avis de départ qu'ils doivent avoir libéré le logement à la date de fin du bail.
En effet, même si leur condominium ou leur maison n'est pas livré à temps en raison de la menace de grève imminente dans la construction, le logement doit être libre à la date prévue.

Un locataire qui met fin à son bail, doit l'avoir libéré le dernier jour du bail. Mais à la veille des déménagements du 1er juin et à l'approche du 1e juillet, les locataires doivent sans attendre trouver un plan B, contacter leurs parents et amis pour ne pas se retrouver à la rue en attendant que le futur logement soit prêt.

"L'un des pires cas qui peut arriver le 1e juillet ou à n'importe quelle date de fin du bail, c'est que le locataire décide de rester dans le logement. Votre ancien, "en théorie", locataire ne veut plus partir et votre nouveau est à la porte d'entrée. Si vous n'arrivez pas à lui faire entendre raison, vous devrez ouvrir un dossier à la régie du logement pour "Éviction d'un occupant sans droit". "Cette demande est traitée en priorité." selon Martin Messier, Président de l'APQ.

... Lire plus
 
23 mai 2017

APQ: Le gouvernement Trudeau ne tient pas compte des réalités des propriétaires d'immeubles locatifs 

Les propriétaires sont déjà aux prises avec des installations illégales dans leurs logements, amenant une forte consommation d'électricité, des modifications illégales et dangereuses aux installations électriques, causant aussi de l'humidité extrême à l'origine de moisissures et autres dégradations de l'immeuble. Ces ravages nuisent à la valeur des propriétés. « Rendre la culture légale ne fera certainement pas diminuer ces risques, au contraire, c'est très préoccupant, comment les assureurs vont-ils réagir?! » s'exprime Martin Messier.

... Lire plus
 
13 avril 2017

Estimations de la Régie du logement : Le Gouvernement n'intervient que pour faire fausse route! 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) ne comprend pas la lettre du Ministre Martin Coiteux qui demande le retour des estimations de loyer à la Régie du logement pour le calcul d'augmentation de loyer 2017.

La Régie du logement est un tribunal administratif qui voit depuis des années la polémique et la non-compréhension des locataires lors de la diffusion des ces fameux indices d'augmentation de loyer. C'est pour changer cette mentalité et les confusions qu'elle a décidé de ne plus les diffuser.

... Lire plus
 
09 février 2017
Copyright APQ