Dénoncez les locataires fraudeurs sur les sites de location à cour terme

APQ Dénonciation fraudeurs location à court terme Suite au rapport de Police du SPVM: Fraude et Hausse des logements saccagés : L'APQ lance une campagne de surveillance pour dépister les fraudeurs

Montréal, le 20 Octobre 2016 --- L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) s’indigne du manque flagrant de respect et du peu de conséquences pour les locataires qui volent, saccagent et perpétuent la rumeur « On saccage et le propriétaire ne pourra rien contre nous grâce aux lois de la Régie du logement ».

Selon le Rapport du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM): "depuis quelques mois nous enregistrons un grand nombre de dénonciations à la suite de vols et de saccages perpétrés par des locataires ayant effectué une réservation d’appartement par l’entremise de ces réseaux".

« Il est inacceptable en 2016 que le Gouvernement ait tout simplement abandonné des petits propriétaires qui travaillent et qui investissent leur maigres revenus, et qui sont ainsi obligés de corriger une situation créée par le Gouvernement lui même! » Selon Martin Messier, Président de l’APQ.
« Le gouvernement a passé une loi au printemps 2016 pour interdire ce genre de locations mais cette loi est inefficace et tellement permissive que la police de Montréal doit émettre des communiqués de presse pour prévenir la population! » d’ajouter Martin Messier.

L’APQ lance un campagne de surveillance et demande l'aide de tous les propriétaires du Québec.

L’Association des Propriétaires du Québec (APQ) surveille désormais le parc locatif québécois grâce à tous les propriétaires de logements locatifs qui veulent que les choses changent.

L’APQ met en place cette plate-forme de dénonciation de locations illégales par les sites de location à court terme.
 

Complétez le formulaire ci-dessous et dénoncez les adresses dans lesquelles vous pensez que des activités illégales se produisent.

Veuilez indiquer l'adresse du logement ainsi que toutes les informations pertinentes telles que le nom, le numéro de téléphone et le courriel du locataire, le numéro du compte ou l'adresse du site internet si vous possédez ces détails.

Pensez à prendre une impression d'écran ou une photo de l'annonce car celle-ci peut disparaître.

Formulaire à compléter afin de dénoncer les locataires fraudeurs sur les sites de location à cour terme