APQ - Rapport locatif : Le taux d'inoccupation dans les logements toujours aussi élevé, ce qui inquiète les propriétaires

APQ - Rapport locatif : Le taux d'inoccupation dans les logements toujours aussi élevé, ce qui inquiète les propriétaires

Montréal, le 11 Juin 2014 --- L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) constate que le marché locatif québécois est de plus en plus incertain pour les propriétaires de logements locatifs.

Avec les forts taux d'inoccupation dans plusieurs régions, les propriétaires de logements se retrouvent confrontés à de nouveaux défis :
- une nouvelle concurrence avec les nombreux condos locatifs qui voient le jour
- les logements abordables construits sans prendre le marché locatif en compte
- une méthode de fixation de loyer désuète qui ne leur permet pas d'attirer des locataires : le peu d'argent qu'ils gagnent doit être réinvesti pour maintenir des logements salubres et sécuritaires.

Quelques chiffres tirés du rapport locatif des RMR :
5.8% à Gatineau
4.1% à Saguenay
4.7% à Sherbrooke
2.7% à Montréal

Il ne faut pas oublier qu'encore une fois le rapport démontre que les loyers au Québec sont les plus bas au Canada avec 709$ de loyer moyen et une variation de seulement 2.3%. Dans la RMR de Montréal, le loyer moyen est de 721$ alors qu'on répertorie des loyers à 537$ à Saguenay.

Finalement, l'Association des Propriétaires du Québec rappelle qu'il ne faut pas se laisser tenter par la location au premier locataire qui se présente.
"Avoir une perte de revenus due à des logements inoccupés est une angoisse permanente pour les propriétaires. Ils doivent assumer leurs dépenses reliées à l'immeuble même si leurs logements ne sont pas loués. Mais il faut tout de même prendre le temps de vérifier les potentiels locataires car les propriétaires peuvent perdre plus de 3 à 4 mois de loyer avant de pouvoir évincer un locataire en défaut de paiement." selon M. Messier.

"Une enquête de prélocation 360 vous permettra en peu de temps de vous rassurer sur les comportements de votre futur locataire. Rappelons que pour une cause introduite pour du bruit, donc trouble de jouissance paisible des lieux, le propriétaire pourrait attendre plus de 12 mois avant d'avoir une 1e audience!" de conclure Martin Messier, Président de l'APQ.




Fondée en 1984, l'Association de propriétaires du Québec (APQ) est la plus importante association à offrir des services aux propriétaires de logements locatifs dans toutes les régions du Québec. Elle offre aussi un service d'évaluation sur les locataires unique au Québec.

 

(30)

 

11 juin 2014
Copyright APQ