Histoire d'horreur, un avant-goût!

Propriétaires avec des problèmes vous n'êtes pas seuls!

Continuez d'envoyer vos témoignages, photos ou vidéos sur http://www.apq.org/concours-histoires-d-horreur-1e-juillet.aspx

Voici un avant-goût des témoignages et photos reçus.


Je suis propriétaire d'un 3plx et le locataire du Bachelor est parti en catastrophe me disant être en danger. Lorsque j'arrive au logement pour sécuriser les lieux barricader les vitres pour me rendre compte que le logement est cribler de trou de flèche et de coup d'étoile Ninja au plafond. Ce dernier tirais de l'arc, dans le logement, sur les murs et dans les appareil ménager qui m'appartenait.
Dommage et rénovation on du être nécessaire avant de pouvoir y intégrer un nouveaux locataire.

 


Il y a de ça quelques années déjà, j’ai fait une reprise de possession pour me loger moi-même dans l’immeuble que je venais d’acheter à Verdun. Il s’agissait de mon premier immeuble, un quadruplex, j’avais à l’époque 25ans. Suite à une visite à la régie du logement et en cours d’appel, j’ai réussi à faire valoir mon droit de reprendre mon logement. Après avoir donné un dédommagement de 1200$ à l’occupant pour quitter les lieux, je n’ai pu que constater les dommages causés par les locataires expulsés : Disparition des moustiquaires dans certaines fenêtres; Disparition de toutes les armoires côté sud dans la cuisine; Disparition de certaines portes d’armoires côté nord dans la cuisine; Le capant de l’îlot de cuisine a été arraché; Il n’y avait plus aucune porte à l’intérieur du logement; Les luminaires ont été remplacés par des pochettes ou rien; Disparition des plaques décoratives d’interrupteur et de prise électrique; Plusieurs trous dans les murs de plâtre; Disparition du miroir dans la salle de bain; Forte odeur d’urine dans les placards; Plusieurs trous de fort diamètre dans le plancher de bois franc; Contre-plaqué vissé dans le plancher de bois franc; Plusieurs couches de linoléum collées sur le bois franc; Luminaire extérieur disparu; Disparition du patio extérieur en dalles de béton d’une superficie de 16x10 pieds; Vitres du sous-sol brisées; Plusieurs bouteilles de bières et d’alcool vide caché dans le sous-sol; Chiffres de l’adresse inversés; Sous-sol jonché de déchet et de gros meuble brisé; Fils du câble et du téléphone sectionné à l’extérieur du logement; Plusieurs sacs à ordure cachés sous le balcon arrière; Refus lors de leurs départs de me remettre les clés. Ayant visité ce logement avec l’inspecteur en bâtiment et l’agent d’immeuble quelque mois auparavant lors de l’achat du quadruplex, nous pouvons aisément dire que le logement a été délibérément vandalisé par les occupants quelques semaines avant ma prise de possession. J’ai en ma possession plusieurs photos et témoins de l’évènement. J’avais aussi entamé des procédures dans le passé dans le but de réclamer aux fautifs les sommes encourus. J’ai malheureusement abandonné le projet constatant l’insolvabilité des occupants et les lacunes dans notre système locatif au Québec. Je possède toujours l’immeuble en question .

 

Photo dépôt de garantie saccage Régie du logement

Photo dépôt de garantie saccage Régie du logement

Un dépôt de garantie limiterait et sensibiliserait les locataires.  Ce n'est pas aux propriétaires d'assumer le ménage et les dépenses liées aux saccages!

 

01 juillet 2015