L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) estime que le marché locatif québécois est encore intéressant

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) tient à réagir aux propos du Frapru qui soutient que "le marché privé s'est désintéressé du logement locatif".

"Dans un sens nous sommes d'accord avec le Frapru: il nous faut stimuler le marché locatif résidentiel. Cependant, pour nous la façon de régler cette problématique est d'alléger le fardeau légal qui nuit aux propriétaires d'immeubles. '' selon M. Messier.

''Le taux d'inoccupation est stable à 2,6 % pour le Québec, nous sommes donc loin d'une crise du logement" selon Martin Messier, président de l'APQ.

L'APQ évoque que c'est l'application d'un système de contrôle de loyer qui nuit au marché alors que l'offre et la demande devraient tout simplement être utilisées pour rétablir l'intérêt des investisseurs dans le marché locatif traditionnel.

''Prenons à titre d'exemple le rendement accordé sur des travaux majeurs qui est 2,9%, soit 2.42$ d'augmentation mensuelle de loyer. Ce taux nous démontre la difficulté de maintenir l'immeuble en bon état et rentable selon l'APQ.

08 février 2012
Copyright APQ