L'Association des propriétaires du Québec (APQ) soutient que la construction de logements sociaux n'est pas la solution à privilégier

L'Association des propriétaires du Québec (APQ) soutient que la construction de logement sociaux n'est pas la solution.

"La construction de logements sociaux et le contrôle des loyers par la Régie du logement sont des éléments qui compromettent la croissance du parc locatif privé ", selon Martin Messier, président de l'APQ.

"Les propriétaires subissent un contrôle excessif lors de l'augmentation des loyers, notamment auniveau des rénovations. Il faut être conscient que ce contrôle est autant préjudiciable aux locataires, qu'aux propriétaires; car il freine tant les travaux d'entretien que la construction de nouveaux immeubles. Nous demandons donc au gouvernement d'encourager les propriétaires en assouplissant les règles et en instaurant des incitatifs fiscaux", d'ajouter M. Messier.

L'APQ croit fermement qu'il faut faire une distinction entre le prix requis pour maintenir un immeuble en bon état et la capacité de payer des clientèles démunies.  "Nous croyons qu'il faut aider la personne et non la pierre :  les allocations permettant d'aider financièrement les plus démunis représentent, selon nous, la meilleure solution."

Par ailleurs, l'APQ constate que les déménagements se sont bien déroulés dans l'ensemble cette année. "Suite au bilan très positif de l'an dernier, nous avons décidé de renouveler l'expérience en ouvrant à tous les propriétaires les services conseils le 1er juillet.  De nombreux propriétaires sont aux prises avec des problèmes en cette journée et ont fortement besoin de conseils. De ce fait, nous avons pu constater que sur le terrain, le fait de recevoir des conseils précis et pratiques permettent de régler bien des situations problématiques", selon le président de l'APQ.

Les problèmes récurrents demeurent les mêmes :

1)  Les dommages causés au logement

2) Les locataires qui devaient quitter le logement et qui refusent de le faire alors que les nouveaux locataires arrivent

3) Le non-paiement du loyer le 1er juillet

 

Aussi l'APQ met à disposition des propriétaires un guide disponible gratuitement sur son site internet www.apq.org.

03 juillet 2011
Copyright APQ