Réponse au RCLALQ : Le formulaire de location, essentiel tant pour les locataires que pour les propriétaires

L'Association des propriétaires du Québec (APQ) est en désaccord avec le RCLALQ qui réclame "un encadrement juridique de la recherche de logement et l'interdiction des formulaires de location".

L'APQ tient à rappeler au RCLALQ que le formulaire de location et l'évaluation du locataire protègent aussi les locataires. Un locataire qui souhaite vivre en paix dans son logement, payer son logement et être satisfait des services de son propriétaire voudrait prouver qu'il est un bon locataire et surtout il veut que ses voisins aussi soient de bons voisins!

"C'est en vérifiant les antécédents du comportement que le propriétaire va assurer la jouissance paisible des lieux." selon Martin Messier, Président de l'APQ qui rappelle que les propriétaires ont l'obligation de garantir aux autres locataires de l'immeuble la jouissance paisible des lieux.

"Les propriétaires doivent déjà vivre avec une méthode de fixation de loyer désuète qui n'offre aucune issue pour les travaux majeurs. Doivent-ils en plus prendre une chance sans pouvoir vérifier et risquer de ne plus pouvoir payer son hypothèque, ses taxes ou devoir entamer des procédures à la Régie du logement pour un locataire bruyant dont la cause sera entendue plus d'un an plus tard?" d'ajouter l'APQ.

L'APQ insiste sur le fait que la qualification du locataire est essentielle: Le propriétaire doit aussi remplir des formulaires lorsqu'il contracte une obligation. Nous ne vendons pas des grille-pains! Nous devons nous assurer que nous louons à des personnes qui respectent tant leurs obligations financières que les autres obligations découlant du bail, notamment de ne pas troubler la paix dans l'immeuble.

21 mars 2013
Copyright APQ