Sondage APQ : 32.93% des propriétaires ont un loyer impayé pour avril 2020 et 38.73% ont encore un logement à louer

Sondage APQ : 32.93% des propriétaires ont un loyer impayé pour avril 2020 et 38.73% ont encore un logement à louer

Montréal, le 16 avril 2020 --- L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) souhaitait faire le portrait des loyers impayés suite au 1er versement de la Prestation canadienne d'urgence (PCU) qui a été reçu par plusieurs locataires.

Lors d'un précèdent sondage mené par l'APQ du 2 au 3 avril 2020, 54% des propriétaires avaient au moins 1 loyer non payé au 2 avril 2020, mais qu'en est-il aujourd'hui?


32.93% des propriétaires ont au moins un loyer qui est impayé au mois d'avril 2020, il y aurait donc plus de 90 000 propriétaires de logement qui se retrouvent avec au moins 1 locataire qui ne paie pas! de s'exclamer Martin Messier, le président de l'APQ.


Les propriétaires ont été compréhensifs et patients et plusieurs ont attendu que leurs locataires puissent payer leur loyer. Même si certains profitent de la situation, la situation s'est améliorée.

À cela, l'Association des Propriétaires du Québec (APQ) encourage les propriétaires à ouvrir un dossier à la Régie du logement sans attendre la reprise des audiences d'ici la fin du mois.

12.68% de propriétaires disent qu'ils ont l'intention d'ouvrir un dossier à la Régie du logement d'ici la fin du mois si la situation ne se corrige pas. Il y aurait donc plus de 30 000 propriétaires qui feraient une demande à la Régie du logement. En 2018-2019, il y a eu 30 041 demandes en non paiement de loyer et résiliation du bail pour l'année entière selon le rapport annuel de la Régie du logement pour l'année 2018-2019.


Il est temps que le gouvernement vienne en aide aux propriétaires et aux locataires afin d'éviter que cela ne se produise. selon L'APQ.

Visite des logements

Le sondage fait ressortir une grande inquiétude à l'approche du 1e juillet, celle de ne pas relouer ses logements.

"Nous tenons à rappeler aux propriétaires de logements que les visites de logement ne sont pas interdites. Elles sont déconseillées pour limiter la propagation du virus COVID-19, mais plusieurs logements se louent avec des visites virtuelles." selon l'APQ.

38.73% des propriétaires ont encore au moins 1 logement à louer le 15 avril 2020.


"Nous vous recommandons une visite virtuelle des lieux, parfois directement avec l'aide d'une vidéo filmée par votre locataire sinon par un membre de votre équipe désigné par vous. Si vous décidez de visiter le logement en personne et que tout le monde est d'accord pour le faire, vous devez prendre les précautions de distance, les visiteurs et vous devriez ne toucher à rien, n'ouvrir aucune porte et armoire, votre locataire devrait être le seul et il devrait y avoir une distance d'au moins 2 mètres entre chacune des personnes présentes. Nous vous recommandons de ne pas faire de visite de logement dans toute la mesure du possible mais plutôt d'utiliser les moyens technologiques."



Communication avec tous les locataires

Que ce soit pour le paiement du loyer ou la location du logement, il faut privilégier la discussion. Certains profiteront de la situation pour ne pas payer mais la solidarité est de mise en cette période difficile.

"Exceptionnellement cette année, nous vous recommandons de parler avec tous les locataires afin de prévenir les coups durs. Il faut s'assurer que ceux qui doivent partir quitteront réellement au 1er juillet et il faut faire la même chose avec ceux qui n'ont pas indiqué leur départ afin de vérifier qu'ils restent!" de conclure l'APQ.

Fondée en 1984, l'Association de propriétaires du Québec (APQ) est la plus importante association à offrir des services aux propriétaires de logements locatifs. Elle dessert les propriétaires de toutes les régions du Québec depuis plus de 35 ans. En plus d'offrir, autant aux propriétaires de duplex ou triplex qu'à des gestionnaires immobiliers, un service d'évaluation sur les locataires unique au Québec.

 



Sondage réalisé entre le 15 et 16 avril 2020 par courriel avec 489 répondants.
La marge d'erreur est de 5% avec un niveau de confiance de 95%.

D'après l'étude "INRS – Urbanisation, culture et société : Les logements privés au Québec, juin 2002", il y avait 277 000 propriétaires au Québec en 2002, donc avec 32.93% des propriétaires, cela donne plus de 90 000 propriétaires.

16 avril 2020
Copyright APQ