Sondage APQ : 54% des propriétaires ont au moins 1 loyer non payé

Montréal, le 3 avril 2020 --- L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) a sondé les propriétaires de logements pour voir la situation du marché locatif avec la pandémie et les milliers de personnes touchées.

"La crainte était palpable avant la collecte de loyer du 1e avril. Plusieurs propriétaires avaient contacté leurs locataires pour trouver des ententes de paiement. D'autres locataires avaient déjà prévenu qu'ils ne pourraient pas payer leur loyer."

De ce court sondage en date du 2 avril 2020, il ressort que 18% des propriétaires ont convenu des ententes de paiement avec leurs locataires.

Au niveau du non-paiement de loyer, parmi les répondants 54% ont des loyers non payés au 1er avril.

Pour ces 54%, cela représente en moyenne 32% de leurs loyers qui ne sont pas payés.

"Cette grande proportion de loyers impayés a un impact majeur sur les immeubles locatifs. Certains propriétaires ont demandé le report de leur hypothèque mais ils n'ont pas pu tous obtenir la réponse de leur institution." selon l'APQ.

Les propriétaires fournissent un service essentiel, un toit à plus de 1 300 000 locataires. Comme pour tout service essentiel, les loyers doivent être honorés pour continuer à payer toutes les autres dépenses reliées au maintien de l'immeuble. Il est particulièrement important que le loyer soit payé à temps, car les frais financiers sont importants notamment les hypothèques, assurances, fournisseurs de l'immeuble.

"Est ce qu'un locataire pourrait faire son épicerie et repartir sans payer ses achats en indiquant simplement "je vais attendre que mon chèque de chômage rentre et on verra ce qui me reste ensuite?". La réponse est NON. Peut-on obtenir ses médicaments sans payer? La réponse est toujours NON. Alors pourquoi les propriétaires de logements devraient-ils subir des dommages financiers alors qu'ils offrent aussi un bien essentiel?" d'ajouter Martin Messier Président de l'APQ.

Plusieurs propriétaires nous ont également signalé avoir tenté de joindre leur locataire et ceux-ci n'ont ni répondu, ni retourné leurs appels et le loyer est non payé.

Malheureusement, alors que des locataires ont des difficultés réelles, certains locataires profitent de cette crise sanitaire comme un prétexte pour ne pas payer leur loyer.

L'aide gouvernementale se fait attendre et c'est maintenant le temps d'aider les propriétaires.
Si le Gouvernement ne veut pas accorder de nouvelles aides financières, alors il doit permettre aux propriétaires de libérer leurs logements des locataires qui ne paient pas.

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) invite les propriétaires à signer la pétition en ligne "Reprise des audiences à la Régie du logement et mesures d'aide aux propriétaires" au lien suivant https://www.apq.org/pétition-en-ligne.aspx




Sondage réalisé entre le 2 et le 3 avril 2020 par courriel avec 1074 répondants.
La marge d'erreur est de 3% avec un niveau de confiance de 95%.

03 avril 2020
Copyright APQ