À la Une

18 août 2017
Les températures extrêmes des dernières années affectant le Québec, comme les averses abondantes et soudaines, sollicitent de plus en plus les systèmes d'égout des municipalités jusqu’à atteindre leur niveau de saturation et provoquer des refoulements d'égout dans les maisons et dans les logements. Généralement, ces refoulements causent beaucoup de dégâts tant au logement qu'aux biens des locataires s'y trouvant.
17 août 2017
La plupart des appartements expressément construits pour la location au Canada appartiennent à des investisseurs individuels ou à des sociétés privées. C'est ce que révèle un nouveau rapport Le marché sous la loupe publié par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Ce rapport, intitulé Structure de propriété des immeubles locatifs au Canada, s'inscrit dans les efforts soutenus que déploie la SCHL pour combler les lacunes dans les données;
16 août 2017
En juin, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a augmenté de 2,5 % par rapport à mai pour s'établir à 8,1 milliards de dollars, ce qui représente la deuxième valeur en importance jamais enregistrée. À l'échelle nationale, cette hausse est principalement attribuable à la croissance des intentions de construction de logements multifamiliaux et d'immeubles à vocation commerciale. Toutes les composantes ont affiché des hausses en juin, à l'exception des logements unifamiliaux.
15 août 2017
La première chose à faire avant même de songer à acquérir un immeuble est d’en évaluer la rentabilité. Voici trois calculs simples à faire qui permettent d’évaluer rapidement si vous vous trouvez face à une bonne affaire, ou non. MRB Le « Multiplicateur de Revenus Brut » n’est pas le ratio le plus précis, mais c’est le plus facile à utiliser. Il permet notamment de comparer des immeubles semblables d’une région à une autre. Le MRB se calcule en utilisant la formule suivante : prix ÷ revenu brut annuel = MRB.
11 août 2017
Les services de rôle d'évaluation foncière révisent tous les 3 ans la valeur des bâtisses sur leur territoire. De ces nouvelles valeurs, le compte de taxes en sera augmenté. Mais pour déterminer la valeur de votre immeuble, les évaluateurs vont vous demander le montant de vos revenus, soit les loyers encaissés.
08 août 2017
Bien qu’elles soient très utiles dans la nature, les fourmis charpentières deviennent nuisibles et occasionnent des dommages lorsqu’elles s’immiscent dans des logements ou la structure d’immeubles. Les plus communes sont les fourmis noires gâte-bois ainsi que les fourmis charpentières rouges. Elles mesurent entre 6mm et 25mm selon les individus. Leur corps est divisé en trois parties. Elles sont reconnaissables à leur taille fine, à leurs antennes arquées et en segments ainsi qu’à leurs couleurs.
04 août 2017
Parfois on commence un bail, et on doit y mettre fin pour différentes raisons de la vie. Le locataire a alors différentes options qui s'offrent à lui dans le but de respecter son contrat, soit la cession de son bail ou la sous-location de son logement, et dans la plupart des cas, il ne peut mettre un terme à son contrat sans autorisation du locateur. Il existe différentes exceptions permettant au locataire de mettre fin à son contrat de façon prématurée et le départ en résidence pour aînés en fait partie. Il ne s'agit toutefois pas de n'importe quelle résidence dans n'importe quelle situation. Il devra s'agir d'un centre d'hébergement et de soins de longue durée, une ressource intermédiaire, ou une résidence privée pour aînés où lui sont offerts des soins infirmiers ou d'assistance personnelle que nécessite son état de santé, ou tout autre lieu d'hébergement où lui sont offerts de tels soins ou services.
02 août 2017
Une fois que vous avez fait vos entrevues de sélection (anciennement la visite du logement) (voir article dans la section réservée aux membres Mot de l'éditeur ), il faut maintenant procéder aux évaluations des locataires. ATTENTION: Si vous choisissez de ne faire que des évaluations sur certains locataires vous pouvez être exposé à une plainte pour discrimination que votre locataire pourrait faire auprès de la Commission des droits de la personne. En effet, il est risqué de refuser sans faire les vérifications. Par exemple sur la question du revenu disponible pour payer le logement, un propriétaire qui avait basé sa décision sur des calculs mathématiques sans vérifier auprès du propriétaire précédent si le loyer était acquitté à temps, fut condamné pour cette raison.
01 août 2017
Ce mois-ci, le ministère des finances entame une période de consultations sur les assurances en copropriété. Cette consultation s'inscrit dans la suite des travaux déjà entamés par le ministère de la Justice du Québec concernant la révision de l'ensemble des règles relatives à la copropriété. Ces propositions reposent sur deux grands principes, soit : - que le maintien de l'intégrité du bâtiment, tant dans ses parties communes que dans ses parties privatives (avant améliorations), relève de la responsabilité du syndicat de copropriétaires. Les risques qui y sont liés doivent donc demeurer mutualisés; - que les règles relatives à l'assurance des copropriétés, tant avant qu'après un sinistre, soient claires.
31 juillet 2017
Après des taux de 2,4% en 2017, voilà que les taux sur les certificats de placements garantis à 5 ans pour les 6 premiers mois sont catastrophiques. En juin 2017, le taux est de seulement 1,13%! Avec de tels taux, si on reporte le calcul de la Régie du logement sur 6 mois, les propriétaires auraient droit à 2,2%. Pour un logement dont le propriétaire a refait la cuisine au coût de 10 000$, le loyer sera augmenté de 9,38$ par mois. On est loin du 16% qui était en vigueur dans les années 80 et qui permettait aux propriétaires d’entretenir de façon convenable les logements. Qui permettait aussi d’innover, de rendre nos immeubles plus verts, plus modernes.