Aller au contenu principal

Au feu, Au feu, les pompiers : feux de cuisson et article de fumeur les plus fréquents

Au feu, Au feu, les pompiers : feux de cuisson et article de fumeur les plus fréquents

Quand on regarde les nouvelles, il ne se passe pas une semaine sans qu'un incendie n'ait ravagé un immeuble ou des maisons.
Même si plusieurs déclencheurs existent, souvent la cause est un article de fumeur ou un feu de cuisson.

L'an dernier nous vous avons parlé des feux qui prennent naissance dans les pots de fleurs. Des mégots écrasés dans des produits chimiques des pots de fleurs et qui quelques heures après s'enflamment.

Selon les statistiques sur les incendies déclarés en 2015 par la sécurité incendie au Québec, des 165 418 appels transmis aux services de sécurité incendie en 2015, 17 038 concernaient le combat du feu.

201021 932
201121 487
201218 560
201316 376
201415 952
201517 038



En 2015, comme pour les années précédentes, les pièces habitées d’une résidence (cuisine, chambre à coucher, etc.), à l’exception des aires de rangement et du garage, sont le lieu d’origine le plus fréquent. En 2015, le taux a atteint 54,6 % des incendies de bâtiments résidentiels ayant entraîné des pertes matérielles.

Et aussi 12.5% se sont déclenchés sur un espace intégré à la structure (balcon extérieur, surface d'un mur, etc.).

Mais la cuisine est le lieu où ont débuté près de 28 % des incendies déclarés en 2015.

Les deux premières sources de chaleur les plus fréquentes, soient les appareils de cuisson et les articles de fumeur et autres objets à flamme nue, concernent près de la moitié des incendies.
Appareils de cuisson (élément d'un poêle, cuisinière, friteuse, micro-ondes, etc.) 1 153 soit 25,3%
Articles de fumeur et objets à flamme nue (articles pour fumeur, cendres chaudes, chandelle, etc.) 865 soit 19,3%


Rappel : Clauses d'interdiction de fumée et de barbecue

Dans le règlement d'immeuble de l'APQ vous avez accès aux clauses qui interdisent l'utilisation de barbecue mais aussi de fumer dans le logement.

Pour mettre en place un règlement d'immeuble, vous devez l'ajouter aux conditions de modifications du bail lors du renouvellement pour un bail existant.

Pour un nouveau bail, dès l'annonce du logement, vos potentiels locataires doivent en être avisés et le règlement d'immeuble doit être remis avant la signature du bail.





Source : https://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-incendie/publications-et-statistiques/incendies-declares/2015/en-ligne.html

Service des communications

Adhérez dès maintenant

Pas encore membre de l'APQ ?

Profitez de tous nos services en vous inscrivant dès maintenant

Ce site utilise des cookies afin de pouvoir vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.