Aller au contenu principal

Il faut suivre de près les déménagements de nos locataires

Il faut suivre de près les déménagements de nos locataires

Au Québec, la majorité des baux résidentiels se terminent le 30 juin de l'année. Les locataires emménagent ou déménagent le 1er juillet, ou un peu avant et après. Comme propriétaire, il est important de suivre cet événement annuel de près pour éviter des surprises qui pourraient causer bien des désagréments.

À l'approche du 1er juillet, il faut prendre le temps de vérifier auprès des locataires qui doivent déménager, si tout se déroule normalement et qu'ils ont trouvé un nouveau logement, alors qu'ils vous ont déjà avisé de leur intention de quitter le logement dans les délais et de la façon requise. Nous vous recommandons de vérifier la date et l’heure prévue du déménagement. Ces vérifications vous permettront de prévenir et d’éviter certains problèmes. En effet, lorsque les locataires ne quittent pas les lieux à la fin du bail, le cauchemar commence pour le propriétaire. Vous devrez faire appel à la Régie du logement rapidement si votre locataire refuse de quitter. La situation est compliquée lorsque de nouveaux occupants doivent prendre possession du logement. Les nouveaux arrivants pourraient vous réclamer des dommages causés par une telle situation.

La diligence est de mise pour éviter des inconvénients, autant pour les locataires que pour vous, comme propriétaire des lieux.

Aussi, en plus de la vérification préalable qui s’est effectuée quelque semaines auparavant, il est important que le propriétaire ou son représentant puisse être sur les lieux idéalement, lors du déménagement pour que tout se déroule harmonieusement avec l'arrivée des nouveaux occupants et ceux qui doivent quitter votre logement. Il est recommandé aussi d'aller constater l'état des lieux et réagir si des dommages ont été causés.

À l'arrivée de vos nouveaux locataires, il peut aussi être bon d'aller sur les lieux pour répondre aux questions et voir à ce que les appareils (si le logement est meublé ou semi-meublé) soient en bon état de fonctionnement.

Nos services juridiques sont toujours disponibles durant cette forte période de déménagement, et nous vous recommandons de communiquer avec nous pour obtenir les informations légales en cas de problèmes, ce qui pourrait vous faciliter le règlement d'une situation.

Martin A. Messier

Me Martin A. Messier a fait ses études au Collège St-Jean-de-Brébeuf avant de continuer ses études en droit à l'Université de Montréal. Il est membre du Barreau du Québec depuis 1992, et œuvre auprès des propriétaires de logements locatifs depuis 1993.

Il est entre autres président de l'Association des propriétaires du Québec, propriétaire d'une compagnie de gestion immobilière. Il est fréquemment invité comme conférencier dans le cadre de conférences et de séminaires juridiques et de gestion portant sur le louage immobilier.

Adhérez dès maintenant

Pas encore membre de l'APQ ?

Profitez de tous nos services en vous inscrivant dès maintenant

Ce site utilise des cookies afin de pouvoir vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.