Aller au contenu principal

Indice des prix des logements neufs, novembre 2013

Indice des prix des logements neufs, novembre 2013

L'Indice des prix des logements neufs (IPLN) était inchangé en novembre, après avoir connu une hausse de 0,1 % en octobre. Des augmentations mensuelles de prix dans huit régions métropolitaines ont été contrebalancées par des baisses dans cinq régions, de sorte que l'indice à l'échelle du Canada est resté au même niveau.

La plus forte hausse mensuelle des prix en novembre a été observée à St. Catharines–Niagara (+0,8 %). Les constructeurs ont attribué cette hausse principalement à l'augmentation des coûts des matériaux et de la main-d'œuvre. Il s'agit de la plus forte augmentation mensuelle de prix à St. Catharines–Niagara depuis décembre 2012, et de la première hausse en quatre mois.

Les prix ont aussi augmenté à Hamilton (+0,5 %) et à Calgary (+0,4 %). Selon les constructeurs, les conditions du marché ainsi que les prix de catalogue plus élevés des nouvelles phases de développement ont contribué à la hausse des prix à Hamilton, tandis que les prix plus élevés à Calgary étaient attribuables à l'augmentation des coûts des matériaux et de la main-d'œuvre.

Des prix de vente négociés à la baisse ont contribué aux diminutions de prix à Victoria (-0,5 %) ainsi qu'à Edmonton et à Vancouver (-0,2 % dans les deux cas). Les prix étaient aussi en baisse à Ottawa–Gatineau (-0,4 %) en raison des conditions du marché. Il s'agit de la baisse mensuelle de prix la plus importante à Ottawa–Gatineau depuis mai 2011.

Les prix étaient inchangés dans 8 des 21 régions métropolitaines visées par l'enquête.

D'une année à l'autre, l'IPLN a augmenté de 1,4 % au cours de la période de 12 mois se terminant en novembre. Le rythme de croissance annuelle des prix des logements neufs diminue de façon constante depuis août.

Calgary (+6,5 %) et la région métropolitaine combinée de Toronto et Oshawa (+1,4 %) ont le plus contribué à la hausse annuelle. Il s'agit du quatrième mois consécutif de ralentissement de la croissance des prix d'une année à l'autre dans la région de Toronto et Oshawa. D'autres hausses marquées d'une année à l'autre ont été observées à Winnipeg (+3,7 %), à St. Catharines–Niagara (+3,6 %) et à Regina (+3,4 %).

Parmi les 21 régions métropolitaines visées par l'enquête, Vancouver (-1,3 %), Ottawa–Gatineau (-1,2 %) et Victoria (-0,9 %) ont connu des baisses de prix sur 12 mois. Les prix annuels observés dans la région d'Ottawa–Gatineau ont diminué pendant quatre mois consécutifs, après avoir connu un ralentissement tout au long de la première moitié de 2013.

Service des communications

Adhérez dès maintenant

Pas encore membre de l'APQ ?

Profitez de tous nos services en vous inscrivant dès maintenant

Ce site utilise des cookies afin de pouvoir vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.