Aller au contenu principal

Permis de bâtir, décembre 2017

Permis de bâtir, décembre 2017

La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a atteint 8,1 milliards de dollars en décembre, en hausse de 4,8 % après avoir enregistré une baisse de 7,3 % en novembre. La croissance en décembre découle principalement des hausses des intentions de construction dans le secteur résidentiel. À l'échelle du Canada, toutes les composantes ont progressé en 2017, pour inscrire une croissance globale de 10,4 % par rapport à l'année précédente, et c'est la composante des logements multifamiliaux qui a connu l'augmentation la plus marquée.

Les logements unifamiliaux enregistrent la hausse la plus marquée en décembre

La hausse observée en décembre est principalement attribuable aux intentions de construction de logements unifamiliaux. La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a atteint 2,8 milliards de dollars pour les logements unifamiliaux, ce qui représente une croissance de 8,9 % par rapport au mois précédent et la hausse d'un mois à l'autre la plus prononcée en 2017. L'Ontario a fait état d'une hausse de 15,7 % par rapport au mois précédent. Les permis de bâtir de nouveaux logements unifamiliaux délivrés dans les régions métropolitaines de recensement (RMR) de Kitchener–Cambridge–Waterloo et de Barrie ont contribué à contrebalancer la baisse de 12,1 % enregistrée dans la RMR de Toronto.

La valeur des permis de bâtir de logements multifamiliaux en Colombie-Britannique double presque en décembre

La valeur des permis de bâtir de logements multifamiliaux a augmenté de 7,0 % en décembre par rapport au mois précédent pour s'établir à 2,4 milliards de dollars. Cette hausse découle principalement de l'accroissement des intentions de construction en Colombie-Britannique, qui a déclassé l'Ontario et le Québec au titre de province contribuant le plus au total national.

La valeur des permis de bâtir de logements multifamiliaux en Colombie-Britannique a atteint 808,7 millions de dollars en décembre, ce qui représente près du double de la valeur observée le mois précédent. D'une année à l'autre, depuis les six dernières années, la valeur des permis de bâtir de logements multifamiliaux est supérieure à la valeur des permis de bâtir de logements unifamiliaux. De plus, la valeur des permis de bâtir de logements multifamiliaux a dépassé celle des permis de bâtir de logements unifamiliaux dans les quatre RMR de la Colombie-Britannique en 2017.

À l'échelle du pays, les intentions de construction de logements multifamiliaux suivent une tendance à la hausse depuis 2009, laquelle a permis de combler l'écart entre la valeur des permis de bâtir de logements unifamiliaux et celle des permis de bâtir de logements multifamiliaux. Cette transition est surtout attribuable à la Colombie-Britannique et au Québec, et plus particulièrement les RMR de Vancouver et de Montréal.

Revue de l'année 2017

Les données annuelles présentées dans les sections suivantes sont des données non désaisonnalisées, les données désaisonnalisées étant utilisées pour faciliter les comparaisons d'un mois à l'autre.

À l'échelle nationale, toutes les composantes ont progressé en 2017, pour inscrire une hausse globale de 10,4 % par rapport à l'année précédente. Dans le secteur résidentiel, la valeur des permis de bâtir a augmenté chaque année depuis 2009, surtout dans la composante des logements multifamiliaux. En 2017, le secteur résidentiel a connu une croissance de 7,8 %, essentiellement concentrée dans la composante des logements multifamiliaux (+13,7 %).

La valeur des permis de bâtir non résidentiels délivrés par les municipalités canadiennes s'est chiffrée à 35,4 milliards de dollars en 2017, ce qui représente une hausse de 15,1 % par rapport à l'année précédente et la première augmentation depuis 2014. La composante institutionnelle était principalement à l'origine de la croissance en 2017, ayant augmenté de 2,0 milliards de dollars par rapport à 2016, suivie des composantes industrielle (+1,9 milliard de dollars) et commerciale (+840,5 millions de dollars).

La valeur des permis de bâtir de logements multifamiliaux en Colombie-Britannique a atteint 7,0 milliards de dollars en 2017, ce qui représente une hausse de 22,9 % et la croissance la plus prononcée de l'ensemble des composantes dans la province. Venait ensuite le Québec, la valeur des permis de bâtir de logements multifamiliaux y ayant augmenté de 26,7 % par rapport à l'année précédente pour se chiffrer à 6,1 milliards de dollars. Par ailleurs, la valeur des permis de bâtir de logements unifamiliaux a crû de 1,1 milliard de dollars en 2017 dans les provinces des Prairies, en hausse de 17,1 % par rapport à l'année précédente.

Valeur des permis de bâtir pour cinq RMR en 2017

La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités de la RMR de Toronto s'est établie à 19,1 milliards de dollars en 2017, ce qui représente environ le cinquième de la valeur totale à l'échelle nationale. Toutes les composantes ont progressé, à l'exception de celle des logements unifamiliaux, qui a reculé de 15,0 % par rapport à 2016. La croissance la plus prononcée a été observée dans la composante industrielle, qui a inscrit une hausse de 86,9 % par rapport à l'année précédente. Cette hausse découle principalement de la construction de gares de transport telles que celles s'inscrivant dans le projet de prolongement de la ligne de métro Toronto-York de la Toronto Transit Commission (TTC).

La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités de la RMR de Montréal a atteint 9,6 milliards de dollars, ce qui représente une augmentation de 29,5 % par rapport à 2016. Toutes les composantes ont affiché une hausse, et c'est la composante des logements multifamiliaux qui a enregistré l'augmentation la plus marquée, la valeur des permis de bâtir de cette composante ayant crû de 42,7 % pour s'établir à 4,2 milliards de dollars. Les intentions de construction de divers projets de construction d'appartements de valeur élevée ont aussi contribué à la hausse enregistrée dans cette composante.

Dans la RMR de Vancouver, la valeur des permis de bâtir a augmenté de 14,2 % pour atteindre 9,4 milliards de dollars. Toutes les composantes ont progressé, à l'exception de celle des logements unifamiliaux, qui a reculé de 7,3 % par rapport à l'année précédente. La valeur des permis de bâtir de logements multifamiliaux a crû de 16,1 % pour atteindre 5,0 milliards de dollars, et elle représente plus de la moitié de la valeur totale des permis de bâtir de la RMR pour la troisième année consécutive.

Dans la RMR de Calgary, la valeur des permis de bâtir a augmenté de 0,1 % pour s'établir à 5,4 milliards de dollars. La composante institutionnelle a enregistré la hausse la plus marquée, ayant affiché une valeur de 1,1 milliard de dollars, soit plus du double de la valeur de l'année précédente. Vient ensuite la composante des logements unifamiliaux, qui a enregistré une hausse de 23,1 % pour s'établir à 1,9 milliard de dollars. La valeur des permis de bâtir de logements multifamiliaux a affiché la diminution la plus prononcée, en baisse de 39,5 % par rapport à 2016.

La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités de la RMR d'Edmonton s'est fixée à 5,2 milliards de dollars en 2017, ce qui représente une baisse de 4,6 % par rapport à l'année précédente. La baisse la plus prononcée a été observée dans la composante commerciale, où la valeur des permis de bâtir a diminué de 34,8 %, passant de 1,5 milliard de dollars en 2016 à 1,0 milliard de dollars en 2017. En revanche, la valeur des permis de bâtir de logements unifamiliaux s'est accrue de 14,7 % pour atteindre 2,0 milliards de dollars en 2017, dépassant ainsi la valeur totale des permis de bâtir délivrés dans le secteur non résidentiel.

Service des communications

Adhérez dès maintenant

Pas encore membre de l'APQ ?

Profitez de tous nos services en vous inscrivant dès maintenant

Ce site utilise des cookies afin de pouvoir vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.