Aller au contenu principal

Permis de bâtir, septembre 2017

Permis de bâtir, septembre 2017

La valeur des permis de construction institutionnelle augmente en septembre

En septembre, la valeur des permis de bâtir a augmenté pour la première fois en trois mois, la vigueur du secteur non résidentiel ayant contrebalancé la baisse observée dans le secteur résidentiel.

La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes en septembre a augmenté de 3,8 % par rapport au mois précédent pour s'établir à 7,9 milliards de dollars. L'augmentation de 13,9 % observée dans le secteur non résidentiel a plus qu'effacé la baisse de 1,7 % enregistrée dans le secteur résidentiel. Cette hausse découle principalement de la délivrance d'un permis de bâtir institutionnel de valeur élevée en Alberta.

La composante institutionnelle renvoie aux bâtiments consacrés aux services publics et semi-publics tels que les services de santé et d'aide sociale, d'éducation ou d'administration publique, ainsi qu'aux bâtiments utilisés pour la prestation de services religieux. La hausse de 30,0 % de la valeur des permis de bâtir institutionnelle enregistrée au cours du mois est principalement attribuable à la délivrance d'un permis pour la construction d'un hôpital.

La valeur des permis de bâtir résidentielle a légèrement fléchi de 82,7 millions de dollars (-1,7 %) pour se chiffrer à 4,8 milliards de dollars en septembre, ce qui représente une troisième diminution mensuelle consécutive. La province de l'Ontario a enregistré la baisse la plus prononcée, principalement en raison d'un affaiblissement des intentions de construction d'appartements.

En Colombie-Britannique, la valeur totale des permis de bâtir résidentielle s'est accrue de 15,6 % pour atteindre 1,0 milliard de dollars, ce qui représente le troisième mois où la valeur provinciale a atteint la barre du milliard de dollars cette année. Cette croissance est principalement attribuable aux intentions de construction d'immeubles d'appartements dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Vancouver.

La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités atteint un sommet au troisième trimestre

Au troisième trimestre, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités s'est établie à 23,4 milliards de dollars, en hausse de 1,0 % par rapport au trimestre précédent. Cette augmentation se situe néanmoins légèrement en deçà de la croissance trimestrielle moyenne de 1,6 % enregistrée depuis le début de 2016.

La valeur des permis de bâtir institutionnelle a atteint 2,7 milliards de dollars au cours du trimestre, une part importante découlant de la valeur élevée des permis de bâtir d'hôpitaux délivrés en Alberta et en Ontario.

La composante des logements multifamiliaux a atteint une valeur de 7,2 milliards de dollars ce trimestre, en hausse de 1,7 % par rapport au trimestre précédent. Il s'agit de la troisième fois en quatre trimestres que la valeur dépasse 7,0 milliards de dollars. La valeur de cette composante a affiché un sommet inégalé en Colombie-Britannique, au Québec et en Nouvelle-Écosse au cours du trimestre. À l'échelle des RMR, la valeur des permis de bâtir de logements multifamiliaux délivrés à Montréal a dépassé la barre du milliard de dollars pour la première fois, alors que la RMR d'Halifax représentait plus de 60 % de la valeur totale des permis de bâtir de logements multifamiliaux délivrés dans les provinces de l'Atlantique.

À l'échelle nationale, la composante commerciale a fléchi de 3,3 % au cours du trimestre pour s'établir à 4,3 milliards de dollars. En revanche, dans la province de Québec, la valeur de la composante commerciale a crû pour atteindre 943,7 millions de dollars, soit la valeur la plus élevée enregistrée depuis le deuxième trimestre de 2011. Cette hausse a contribué à la croissance globale de la valeur des permis de bâtir de 7,1 % observée dans la province, laquelle a atteint un sommet sans précédent de 4,4 milliards de dollars.

En ce qui concerne les logements unifamiliaux, le pays était divisé entre l'est et l'ouest. Au troisième trimestre de 2017, la valeur des permis de bâtir de logements unifamiliaux a crû dans l'ensemble des provinces de l'Atlantique et au Québec. En revanche, elle a diminué en Ontario, dans les provinces des Prairies et en Colombie-Britannique.

L'Enquête sur les permis de bâtir fournit un instantané pris à un moment précis

L'Enquête sur les permis de bâtir, de fréquence mensuelle, recueille des données sur la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes pour la construction résidentielle et non résidentielle, ainsi que sur le nombre de logements résidentiels autorisés en fonction des permis.

S'il y a un important projet de construction dans une collectivité donnée, la valeur estimée de l'ensemble de ce projet n'est pas nécessairement reflétée dans les données recueillies dans le cadre de l'enquête pour le mois visé. Les travaux de construction ne commencent pas nécessairement au cours du même mois où le permis a été délivré, et plusieurs permis sont parfois délivrés pour un même projet. Par exemple, dans le cadre d'un projet, un permis pourrait être délivré pour la fondation d'un bâtiment au cours d'un mois donné et un autre permis pourrait être délivré pour la structure du bâtiment au cours d'un autre mois. En outre, certains permis (c.-à-d. des permis d'excavation) sont exclus du champ de cette enquête.

Les données sur les permis de bâtir représentent un instantané pris à un moment précis. Les données sont recueillies au moment de la délivrance des permis et, puisque ce jalon constitue l'une des premières étapes du processus de construction, ces données sont considérées comme un important indicateur pour l'industrie de la construction.

Service des communications

Adhérez dès maintenant

Pas encore membre de l'APQ ?

Profitez de tous nos services en vous inscrivant dès maintenant

Ce site utilise des cookies afin de pouvoir vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.