Aller au contenu principal

Qu’est-ce qu’un chien d’assistance ?

Qu’est-ce qu’un chien d’assistance ?

Tout le monde connaît l’existence des chiens-guides et leur utilité pour les personnes ayant une déficience visuelle. Avec l’aide du chien-guide, celles-ci peuvent se déplacer plus facilement et de façon sécuritaire dans les endroits publics, puisque ces chiens viennent compenser leurs limitations, au même titre qu’une aide technique à la mobilité comme la canne blanche par exemple.
Depuis quelques années, un autre type de chien est entraîné pour venir en aide aux personnes handicapées ayant des limitations autres que visuelles. Il s’agit du chien d’assistance qui, comme le chien-guide, accompagne la personne handicapée dans tous ses déplacements pour palier certaines incapacités ou limitations.
Le chien d’assistance, comme son nom l’indique, assiste la personne handicapée physique en tirant son fauteuil, en ramassant des objets, en se positionnant de façon à favoriser le transfert du fauteuil roulant à une chaise de table, divan ou lit. Le chien d’assistance et de compagnie est entraîné à l’intention des personnes atteintes d’une déficience motrice pour compenser les incapacités de la personne quant à "la prise d’objet", "le déplacement avec le fauteuil", "le support à la marche", "le transfert de position".
Le chien d’assistance provient du même programme d’élevage que le chien-guide. Généralement, la durée de l’entraînement est de 4 mois et le temps d’attribution de 3 semaines. L’équipe, personne handicapée et chien d’assistance, fera l’objet d’un suivi bisannuel ou plus si nécessaire.
Le programme est accessible aux jeunes et aux adultes.
À qui s’adresse le chien d’assistance ?
Actuellement, plus de 400 personnes handicapées utilisent un chien d’assistance entraîné par la Fondation Mira, seul centre d’entraînement de chiens-guides et de chiens d’assistance reconnu au Québec.
Dans la lignée de la Charte des droits et libertés de la personne au Québec, on peut présumer que le chien d’assistance serait considéré, tout comme le chien-guide, comme un moyen pour pallier un handicap. Alors que le chien-guide est entraîné pour des personnes ayant une déficience visuelle, le chien d’assistance est formé pour aider des personnes, jeunes ou adultes, qui ont une déficience motrice ou organique ou encore des personnes ayant une dystrophie musculaire ; connue également sous le nom de dystrophie de type Duchenne, une amyotrophie, une paraplégie ou une quadriplégie ou encore une sclérose en plaques. La plupart des personnes handicapées qui bénéficient d’un chien d’assistance sont en fauteuil roulant, manuel ou motorisé.
Caractéristiques du chien d’assistance
Le chien d’assistance a reçu une formation spécifique à la Fondation Mira pour travailler au service des personnes handicapées sur le plan physique, en prolongeant les capacités motrices de celles-ci. Un chien d’assistance, lorsqu’il est au travail, porte toujours un harnais. Les chiens d’assistance entraînés au Québec sont des labradors, des bouviers bernois ou des labernois.
La race ne suffit pas cependant à déterminer qu’un chien est un bon sujet à l’entraînement. Chez Mira, une sélection rigoureuse sera faite et seront exclus les chiens qui sont trop craintifs, trop agressifs ou qui ne manifestent pas assez d’attirance envers les êtres humains. Il peut arriver également qu’en cours d’entraînement, le chien sélectionné ne donne pas le rendement escompté. Il sera alors retiré de la formation.
Grâce au chien d’assistance, les personnes peuvent jouir d’une meilleure autonomie, car elles ne requièrent plus constamment l’aide d’une autre personne. L’entraînement des chiens d’assistance vise à habiliter ceux-ci à remplir de façon sécuritaire trois fonctions spécifiques d’assistance auprès des personnes handicapées : la préhension, l’appui et la traction.
La fonction de préhension consiste à ramasser des objets pour la personne handicapée. Par exemple, le chien ramassera les clés ou la pièce de monnaie que la personne échappe. Cette fonction est particulièrement importante pour les personnes qui, en raison d’une importante faiblesse musculaire, échappent constamment des objets et ne peuvent se pencher pour les ramasser. La fonction d’appui ou de support sert notamment aux personnes en fauteuil roulant. Les personnes peuvent s’appuyer sur le chien pour se déplacer de leur lit à leur fauteuil roulant ou de leur fauteuil roulant à la banquette d’une automobile. Le chien peut aussi aider une personne dont le fauteuil roulant a basculé à se relever.
Enfin, la fonction de traction est aussi indispensable. Le chien peut tirer le fauteuil roulant manuel de la personne pour l’aider à franchir une bordure de trottoir ou encore pour l’aider à monter sur une rampe d’accès. La traction s’effectue du côté gauche du fauteuil.
Entraînement
Pour remplir adéquatement et en toute sécurité ces fonctions, le chien nécessite donc un entraînement rigoureux. L’entraînement dure environ quatre mois. L’entraîneur apprend au chien à obéir à différents commandements pour qu’il soit apte à remplir en toute sécurité ses fonctions de préhension, d’appui et de traction. Le chien apprend à marcher avec une personne en fauteuil roulant et se familiarise avec différents milieux : bordures de trottoirs, traversées de rues, centres commerciaux, transport en commun régulier, etc.
Pairage
Le pairage se fait ensuite avec une personne handicapée, qui loge durant trois semaines à la Fondation Mira afin de se familiariser avec le chien. Le chien apprend par la suite à assister la personne dans son milieu, à travers ses activités. Un suivi à domicile est donné suite à la formation pour s’assurer que le chien a bien intégré toutes les consignes.
Il en coûte en moyenne 30,000 $ à la Fondation Mira pour entraîner un chien d’assistance. Tous les chiens de la Fondation Mira sont remis gratuitement.

Service des communications

Adhérez dès maintenant

Pas encore membre de l'APQ ?

Profitez de tous nos services en vous inscrivant dès maintenant

Ce site utilise des cookies afin de pouvoir vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.