Revendications - Communiqués de presse

Non à l'idée d'Ensemble Montréal : une unité 1er juillet 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) tient à réagir à l'annonce d'Ensemble Montréal qui veut créer une unité 1er juillet.

Selon le reportage de La Presse, "L’unité en question serait chargée de trouver une centaine de logements dans les mois qui précèdent le jour des déménagements et de les louer. Les baux seraient ensuite cédés aux Montréalais toujours sans logements le 1er juillet."

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) est en désaccord avec cette proposition qui ne tient absolument pas compte des droits des propriétaires de vérifier les antécédents et les habitudes de crédit des locataires qui viendront vivre dans son immeuble.

... Lire plus
 
01 juillet 2021

La réalité du cauchemar des déménagements : La galerie photos APQ pour le montrer! 

`
L'association des Propriétaires du Québec (APQ) dénonce vigoureusement depuis des années des situations dramatiques que subissent les propriétaires lors des déménagements, et particulièrement au 1e juillet.
 
La vie d'un propriétaire de logements n'est pas un long fleuve tranquille contrairement aux insinuations récurrentes des associations de locataires qui les accusent de vouloir uniquement faire des profits.
 
"La majorité des propriétaires de logements sont des petits et moyens propriétaires qui prennent à cœur leur immeuble, qui investissent pour s'y loger, pour se constituer une retraite. C'est le moment de montrer via des photos, vidéos, que les propriétaires sont démunis face à la loi lors des déménagements" selon Martin Messier Président de l'APQ.
 
... Lire plus
 
30 juin 2021

Déménagement au 1e juillet : Est ce que les chicanes de locataires vont diminuer? 

Alors que toute la province vient de basculer au palier vert, l’Association des Propriétaires du Québec (APQ) espère que ce changement de couleur sera aussi le cas dans les relations locateur-locataire mais aussi entre locataires suite aux déménagements massifs du 1e juillet 2021.

Changement de locataires sera-t-il synonyme de retour au calme dans les immeubles? Dans tous les cas, l'Association des Propriétaires du Québec (APQ) l'espère.


Conflits entre locataires
En effet, la pandémie a eu de nombreux effets négatifs pour le monde locatif.
Les consultations juridiques pour des problèmes récurrents n'ont pas connu de confinement à l'inverse des "pauses" vécues au cours des 18 derniers mois.

"Le télétravail, les écoles/classes fermées, la peur d'attraper le virus dans l'immeuble, le port du masque ou même le couvre-feu ont attisé de nombreux conflits entre les locataires. Les propriétaires ont tous vu une augmentation du nombre de plaintes pour bruit ou des conflits, des chicanes entre voisins faire irruption dans leur quotidien" selon Martin Messier, Président de l'APQ.

... Lire plus
 
29 juin 2021

Aides aux locataires : Les propriétaires font partie de la solution, les suppléments au loyer sont nécessaires! 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) se réjouit de la mise en place d'aides pour les locataires avec le plan d'action de 60 millions de dollars du gouvernement, soit 2500 ménages dans le besoin qui recevront de l’aide pour payer leur loyer par l’entremise de nouvelles unités de supplément au loyer.

"Le marché locatif privé a des logements disponibles maintenant et grâce à ces subventions, les locataires pourront trouver plus facilement un logement à 3 semaines du 1er juillet pour y vivre." selon Martin Messier, président de l'APQ.

Dans une des autres mesures annoncées, une partie de ces aides aussi sera remise aux municipalités afin de contribuer avec ces dernières, entre autres, à l'hébergement d'urgence ou l'entreposage des biens des locataires sans logis à la fin de leur bail.

... Lire plus
 
11 juin 2021

Pas de crise du logement, il faut aider les propriétaires à entretenir leurs immeuble 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) tient à préciser qu'il n'y pas de crise du logement

Selon l'Association des Propriétaires du Québec (APQ), il n'y a pas de crise du logement comme dans les années précédentes car le taux d'inoccupation a augmenté et donc le marché locatif s'est desserré.
Selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL)*, pour Montréal, le loyer moyen est de 891$ et le taux d'inoccupation à 2,7%.
Alors qu'au Canada, le loyer global est de 1165$ en 2020 et le taux d'inoccupation de 3.2% en 2020.

"Le prix des loyers est contrôlé par un système de fixation désuet qui limite les hausses de loyer de façon déraisonnable, notamment pour les travaux majeurs. Il faut aussi rappeler que le Québec a les loyers moyens parmi les plus bas au Canada." d'ajouter l'APQ.

... Lire plus
 
29 avril 2021

L'APQ constate que le contrôle du loyer au Québec est trop restrictif 

L’Association des propriétaires du Québec (APQ) réitère que la demande des associations de locataires pour "un vrai contrôle des loyers" est une demande qui ne devrait même pas être évoquée.

Les associations de locataires donnent une fausse perception du marché locatif par leurs demandes qui ne feraient qu'encombrer le système de justice alors qu'il existe déjà de nombreux mécanismes de contrôle de loyer au Québec.

"Prenons l'existence même de la clause G qui devrait tout simplement disparaître: la protection du loyer le plus bas payé au cours des 12 derniers mois est sur le logement! C'est une réforme complète du marché locatif qui doit être faite. Et celle-ci doit prévoir que les loyers soient négociés entre les parties quand le logement est libre et ainsi permettre un ajustement des prix" selon Martin Messier président de l'APQ.

... Lire plus
 
24 avril 2021

UN REGISTRE DES BAUX SERAIT UNE FAUSSE SOLUTION! 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) juge inacceptable la demande de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) concernant la mise en place d'un registre public des loyers.

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) estime qu'un tel registre est tout à fait inadéquat et ne réglerait pas la situation énoncée par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Rappelons que les coûts exorbitants qui seraient associés pour la mise en place d'un tel registre et le coût annuel de sa gestion ne seraient qu'un gouffre financier. Prenons l'exemple de l'Ontario qui avait un registre des baux, qui a été aboli d'ailleurs : le coût pour la mise en place a été estimé à 35 millions de dollars.

... Lire plus
 
22 avril 2021

Projet de réglement pour interdire le mazout au Québec 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) déposera un mémoire lors de la consultation publique du projet de règlement sur les appareils de chauffage au mazout d'ici le 4 juin 2021.

Même si dans les années 2010, de nombreux propriétaires ont converti leur système de chauffage au mazout par de l'électricité, il reste encore de nombreux propriétaires qui chauffent au mazout.

"La transformation d'un système de chauffage est une dépense importante et doit être soutenue par des aides financières. Les programme chauffez-vert et Éco-performance (pour les 4 étages et +) devront répondre présents pour soutenir les ménages et propriétaires québécois."
"Avec la méthode de fixation de loyer actuelle, il est impossible de changer un tel système de chauffage et avoir un retour sur investissement de plus de 40 ans!" selon Martin Messier, Président de l'APQ.

... Lire plus
 
21 avril 2021

Un registre des baux serait une fausse solution!  

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) juge inacceptable la demande de la ville de Montréal concernant la mise en place d'un registre public des loyers.

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) estime qu'un tel registre est tout à fait inadéquat et ne réglerait pas la situation énoncée par la mairesse Valérie Plante.

Rappelons que les coûts exorbitants qui seraient associés pour la mise en place d'un tel registre et le coût annuel de sa gestion ne seraient qu'un gouffre financier. Prenons l'exemple de l'Ontario qui avait un registre des baux, qui a été aboli d'ailleurs : le coût pour la mise en place a été estimé à 35 millions de dollars.

... Lire plus
 
21 avril 2021

Le marché locatif québécois une nouvelle fois oublié du budget fédéral 

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) tient à réagir à l'annonce du premier budget fédéral de Madame Freeland.

Le budget présenté viendra en aide aux propriétaires pour la réalisation de travaux éco-énergétiques. Même si les détails sont à venir, l'Association des Propriétaires du Québec (APQ) espère que ce programme sera aussi disponible pour les propriétaires de logements locatifs et non réservé aux propriétaires résidentiels.

"Le marché locatif est en mauvais état, de nombreux immeubles ont besoin d'être rénovés et les propriétaires de logements soutenus. Même si les rénovations vertes sont à privilégier, de nombreux autres travaux sont à effectuer pour remettre à niveau les immeubles. Plus de subventions à la rénovation ou de crédits auraient dû être offerts par le gouvernement fédéral." selon Martin Messier, Président de l'APQ.

... Lire plus
 
20 avril 2021
Copyright APQ