Les animaux, dans un logement: la vérité

Les animaux, dans un logement: la vérité

Montréal le 29 Juin 2016 --- L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) rappelle aux propriétaires de logements locatifs qu'ils ont le droit de refuser les animaux lors de la location d'un logement.

La loi 54 sur la protection des animaux ne touche pas à ce droit des propriétaires. Elle permet que des amendes soient dirigées vers les locataires qui abandonnent ou maltraitent leurs animaux.

"Pour les propriétaires d'immeubles locatifs il est heureux qu'une responsabilisation accrue soit mise en place pour les gens qui abandonnent leurs animaux dans les logements." selon M. Martin Messier, le président de l'APQ.

L'APQ, qui a revendiqué lors de la commission parlementaire du projet de loi sur la Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal, souhaite que les locataires coupables de mal-traitement ou abandon d'un animal soient pénalisés et non le propriétaire qui se retrouve dans une situation délicate: l'animal est-il agressif? Comment s'en occuper? Le jugement des refuges et SPCA...

Aussi l'APQ souhaite qu'un dépôt de sécurité puisse être permis, afin de garantir tant l'état du logement au départ que l'abandon d'un animal dans le logement.

"Certains propriétaires seraient plus enclins à accepter les animaux s'ils n'avaient pas peur des plaintes de bruit et de la dégradation du logement à la fin du bail." d'ajouter Martin Messier, Président de l'APQ.

L'APQ conclut en rétablissant les faits : les propriétaires peuvent toujours refuser les animaux dans un logement!

Fondée en 1984, l'Association de propriétaires du Québec (APQ) est la plus importante association à offrir des services aux propriétaires de logements locatifs. Elle dessert les propriétaires de toutes les régions du Québec depuis plus de 30 ans. En plus d'offrir, autant aux propriétaires de duplex ou triplex qu'à des gestionnaires immobiliers, un service d'évaluation sur les locataires unique au Québec.

 

29 juin 2016
Copyright APQ