Règlement sur les travaux bénévoles : Manque de latitude pour les propriétaires de logements locatifs selon l'APQ

Règlement sur les travaux bénévoles : Manque de latitude pour les propriétaires de logements locatifs selon l'APQ

Montréal, le 9 novembre 2017 --- Le Gouvernement du Québec a annoncé que le Règlement sur les travaux bénévoles de construction entrera en vigueur le 23 novembre prochain.

L'Association des propriétaires du Québec (APQ) est déçue de voir que le Gouvernement n'ait pas élargi les travaux que les propriétaires de logements locatifs peuvent faire pour leurs immeubles.

Dans les modification adoptées, maintenant des propriétaires-occupants de duplex, de triplex ou de quadruplex et d'immeubles en copropriété d'au plus quatre unités pourront exécuter eux-mêmes certains travaux comme réparer un mur de gypse, rafraîchir un mur existant ainsi que sabler et vernir des planchers de bois.

L'APQ est déçue que le Gouvernement ait aussi réduit le champs d'application du projet initial car le terme propriétaire-occupant d'un plex n'en faisait pas partie.


Un règlement qui n'encourage pas l'économie et le développement du parc locatif québécois

Nous sommes d'avis que tous les propriétaires d'immeubles devraient avoir cette permission aussi. Il est autant difficile pour un propriétaire de duplex qu'un propriétaire d'immeubles de plusieurs logements de rénover avec un retour sur investissement de plus de 30 ans selon les hausses de loyer permises par la Régie du logement.

Il faut permettre aux propriétaires, peu importe la taille de l'immeuble, pour des travaux qui ne comportent pas de risque pour la santé et la sécurité des occupants, notamment les travaux de peinture, de réparation esthétique, le remplacement des murs de céramiques, planchers et tapis, le remplacement des murs et plafonds pour la portion gypse.

Il est souhaitable de permettre aux propriétaires qui logent des locataires dans les 1.3 millions de logements au Québec, de faire des travaux simples, que n'importe quel propriétaire de maison peut faire pour sa maison, et que cela aura un effet positif sur l'économie mais aussi sur le parc locatif.

L'APQ également que tous les travaux qui auraient pu être réalisés en élargissant ce règlement auraient augmenté les dépenses effectuées en rénovations dans l'économie québécoise.

"Nous espérons que ce règlement ne soit que le premier pas vers une modification complète de la Régie du logement. Maintenant que l'habitation a une ministre, soit Mme Lise Thériault, l'APQ s'attend à ce que les droits des propriétaires de logements locatifs au Québec soient améliorés." selon Martin Messier, Président de l'APQ.

Fondée en 1984, l'Association des propriétaires du Québec (APQ) est la plus importante association à offrir des services aux propriétaires de logements locatifs. Elle dessert les propriétaires de toutes les régions du Québec depuis plus de 30 ans. En plus d'offrir, autant aux propriétaires de duplex ou triplex qu'à des gestionnaires immobiliers, un service d'évaluation sur les locataires unique au Québec.

09 novembre 2017
Copyright APQ