Le journal de l'immobilier par excellence

L'APQ publie mensuellement le journal Le Propriétaire, qui permet d'offrir de l'information pertinente pour les propriétaires, en plus de faire profiter, de façon régulière, des rabais avec des partenaires, au niveau des produits et services. Les membres peuvent bénéficier d'une gamme complète de pouvoirs d'achat.

Que ce soit à travers nos articles juridiques, nos revendications, le Journal Le Propriétaire est la référence en immobilier locatif.

Archives

Édition: Octobre 2019

Dans cette édition, Martin Messier parle du dépôt de garantie et de la fixation d'un prix de loyer

Édition: Septembre 2019

Ce mois-ci, nos spécialistes abordent différents changements entourant le cannabis : production dans les logements et preuve médicale non obligatoire.

Édition: Août 2019

Ce mois-ci, Me Robert Soucy parle du harcèlement d’un locataire et du remboursement des frais d’avocat du locateur.

Édition: Juillet 2019

Ce mois-ci, Martin Messier vous parle de vol de données, fraude et confidentialité, plusieurs mots qu’on entend depuis quelques semaines.

Édition: Juin 2019

Ce mois-ci Me Lapointe aborde le sujet des objets abandonnés et Me Reed des surprises, bonne ou mauvaises, du nouveau locataire.

Édition: Mai 2019

Dans cette édition, Me Annie Lapointe vous parle que la loi prévoit qu'il existe une garantie de qualité, mieux connue sous le nom de « garantie contre les vices cachés ».

Édition: Avril 2019

Ce mois-ci, plusieurs articles parlent du projet de loi 16 qui réforme l'habitation; aussi de nouveaux rabais chez Home dépôt avec l'APQ.

Édition: Mars 2019

Ce mois-ci, Me Robert Soucy parle de quelle preuve le locataire doit fournir pour démontrer qu’il peut fumer du cannabis à cause d’une raison médicale.

Édition: Février 2019

Ce mois-ci, Me Robert Soucy explique une cause sur le cannabis, que les odeurs de cannabis ou la fumée doivent être récurrentes et envahissantes.

Édition: Janvier 2019

Dans cette édition, Me Reed vous parle d'un jugement de la Régie du logement qui résilie un bail d'un logement comportant 2 chambres dont l'origine du trouble était principalement le bruit. Dans ce logement où habitent 5 personnes dont 3 enfants de 3, 7 et 8 ans, il a aussi été mis en preuve que 6 jeunes ou plus se trouvaient fréquemment dans le logement.